Visite Fort Boyard depuis Fouras

 

Fouras est une destination balnéaire importante de la Charente Maritime. Avec ces cinq plages de sable fin, ses trois ports de plaisance et ses nombreux forts, cette ville a su conserver son charme. Elle attire de nombreux visiteurs à la recherche d’un cadre vert et reposant. Située entre Rochefort et La Rochelle, cette presqu’île aux grandes villas balnéaires vous offre une vue exceptionnelle sur les îles de la Charente-Maritime. D’ailleurs, en partant de son port « Pointe-de-la Fumée », il est possible il est possible de faire la visite de Fort Boyard depuis Fouras. Découvrons un peu cette ville à travers son histoire, ses monuments historiques et ses secrets.

Histoire de la ville de Fouras

La ville de Fouras, que nous connaissons actuellement, avec ses hôtels, ses restaurants et ses superbes villas en bord de mer était à l’origine un petit village de pêcheurs. À cette époque, il était essentiellement dominé par de nombreux forts parmi lesquels le fameux Fort de Vauban. Ces derniers ont été érigés et stratégiquement répandus entre les îles d’Aix, d’Oléron, et la côte pour protéger l’embouchure de la Charente. La visite de l’île d’Oléron vaut d’ailleurs le détour. Le village fut d’ailleurs le témoin de plusieurs affrontements avec la marine britannique. Le plus célèbre fut la « bataille des Brûlots », disputée au large de Fouras et de l’île d’Aix en 1809.

C’est au cours du XIXe siècle que Fouras connut sa première grande mutation. Elle devint alors une station balnéaire attractive très réputée grâce à la mode des bains de mer qui attiraient la haute société de Rochefort. Mais c’est avec l’arrivée du chemin de fer et la construction d’une gare terminus en 1873 que le tourisme a été vraiment développé. Très rapidement, la ville connait une évolution fulgurante marquée par la construction de son Casino en 1886, ses deux Halles et l’émergence des villas en bord de mer. Ensuite, de nombreuses infrastructures modernes telles que : église, hôtels et bien d’autres ont vu le jour.

 

Aujourd’hui, la ville de Fouras compte 5 plages, un casino célèbre, trois ports de plaisance, plusieurs monuments historiques, des hôtels, restaurants, cafés et d’autres dispositifs de tourisme. Elle fait d’ailleurs partie des destinations de la côte aunisienne qui accueille le plus d’estivants chaque année. Cette station balnéaire possède également les atouts nécessaires pour accueillir des résidents permanents.

Visiter Fouras, ce que vous ne devez pas rater

Fouras propose une infinité d’endroits à découvrir et à admirer, à travers ses monuments historiques. Que vous soyez en visite le temps d’un weekend ou plus, voici certains sites parmi ceux qui valent vraiment le détour.

Le Fort de Fouras

Connu également sous le nom de Sémaphore, ce fort situé en bord de mer semble avoir été construit au début de XIVe siècle. Il s’établit sur trois niveaux et est composé d’un donjon médiéval quadrangulaire qui repose sur un caveau voûté. Il a été modernisé en 1480 par l’architecte De Brosse. Véritable symbole de l’histoire de la cité, ce site est classé monument historique. Il est de nos jours, transformé partiellement en musée d’histoire régionale.

La Redoute de l’Aiguille.

Cette construction composée d’un bâtiment principal et de plusieurs fortifications le long de la côte était destinée à la protection de la ville. Peu élevée et située au bord de l’eau, la redoute de l’Aiguille permettait de ne pas se faire trop remarquer depuis l’océan. Il favorisait également la résistance aux tirs éventuels de navires de guerre en cas d’invasion par la Pointe-de-la-Fumée. Ce fort fait désormais partie des propriétés de la municipalité de Fouras depuis 2001.

Le Château du Bois-Vert

Construite en 1870, cet édifice néo-classique était au début une habitation avant d’être transformée en casino. C’est ainsi qu’elle devint un haut lieu de prestige de la vie mondaine. À partir de 1887, le château a connu des aménagements intéressants. Il fut transformé en hôtel un siècle plus tard. Puis en maison de convalescence pour soldats blessés de la Première Guerre mondiale. Le château du Bois-Vert a été racheté par la commune en 1946 avant de devenir un lieu de réception aujourd’hui.

Le marché place José-Cando

Le marché est composé de deux bâtiments distincts au cœur de Fouras sur la place José-Cando. La halle au poisson est le premier marché couvert à avoir été bâtie dans la ville de Fouras. Implanté en plein centre-ville, ce bâtiment aux allures austère est le lieu de commerce des produits de mer. Il côtoie la grande halle qui abrite le marché des produits alimentaires. Plutôt de style Art déco, ce dernier a été édifié en 1935.

Le kiosque à musique

Construit au début du XXe siècle, cet édifice qui est implanté en plein milieu de la place Carnot face à l’église Saint-Gaudens fait partie des plus importants kiosques de la région. Il fut abandonné entre temps après la dernière guerre. Mais aujourd’hui, il a repris ses couleurs après la préservation dont il fut l’objet lors de la rénovation du centre ville au printemps 2011.

Villa la Jetée

Connue sous le nom de Château Bugeau, cette belle demeure est une sorte d’hôtel. Elle fut construite en 1903, dans le port nord, pour le compte de la famille Bugeau. Des années plus tard, elle a été utilisée comme lieu de tournage pour des séries télévisées et de cadre à des romans. Ensuite, elle fut inscrite aux Monuments historiques en 2007. Aujourd’hui, ce bâtiment qui est un véritable vestige du passé laisse un souvenir indélébile de l’architecture balnéaire.

 

Fouras, point de départ pour la visite de Fort Boyard

La ville de Fouras est aussi réputée pour son port maritime : la Pointe-de-la-Fumée, troisième port important du littoral charentais. Il est situé à l’extrémité nord de la presqu’île d’Aiguille. Et, il fut l’un des sites militaires qui ont permis de protéger l’arsenal de Rochefort par le passé. De nos jours, ce port est un lieu de pêche à pied qui attire de nombreux amateurs et professionnels lors des grandes marées. Il sert aussi de zone de mouillage temporaire pendant la période estivale pour les bateaux de plaisance.

Mais, c’est aussi et surtout un lieu d’embarquement pour nos croisières vers Fort Boyard. Vous pouvez embarquer sur le catamaran à l’embarcadère de Fouras. De là, nous partons ensemble à la découverte de la région et du célèbre fort.

La ville qui a donné son nom au Père Fouras

Le père Fouras est le personnage mythique du célèbre jeu télévisé. D’après la légende, ce vieux sage est un natif de l’île de l’Aix. Il est très riche et a préféré vivre dans un lieu inhabité et isolé pour protéger ses trésors. C’est la raison pour laquelle, il a choisi le fort Boyard après y avoir débarqué un soir d’orage. Vêtu d’une longue toge beige abimée et déchirée par endroit, le Père Fouras est intelligent, méthodique et bricoleur. Il a conçu le jeu d’épreuves, d’énigmes et de pièges de toutes sortes pour les aventuriers en quête de pièces d’or, prêt à relever les défis.

Pour ceux qui ne le savaient pas, il doit son nom à la ville balnéaire de Fouras. Bien évidemment, la renommée du père Fouras a joué en faveur de la notoriété de cette petite ville de Charente-Maritime.

Détails
  • Superficie: 9,51 km²
  • Code postal: 17450
  • Région: Nouvelle Aquitaine
  • Département: Charente Maritime
  • Arrondissement: Rochefort