Visite de l’île d’Oléron

 

L’île d’Oléron, c’est ce havre de paix à la pointe Ouest de la France. La 2ème plus grande île de France métropolitaine derrière la Corse. Un savant mélange de marais, de vignes, de plages, où les activités touristiques, culturelles et le commerce local s’entrechoquent. Dite “Oléron la lumineuse”, en raison de son fort taux d’ensoleillement annuel, elle répond aux attentes nombreuses des touristes en quête de découvertes. L’île d’Oléron est située dans le golfe de Gascogne, au large des côtes de la Charente-Maritime dont elle fait partie. Elle constitue l’archipel charentais avec les îles de Ré, visite de l’île d’Aix, Madame et Nôle. La visite de l’île d’Oléron vaut vraiment le détour surtout lorsque vous pouvez le faire en voilier.

Histoire de l’île d’Oléron

L’île d’Oléron possède un beau patrimoine historique, notamment relié à plusieurs personnalités notoires. La plus célèbre étant Aliénor d’Aquitaine, qui fut reine de France comme épouse de Louis VII et Reine d’Angleterre avec Henry II. Elle séjourna au Château d’Oléron en 1199. Autre personnalité, l’écrivain Pierre Loti, originaire de Rochefort, mais intimement attaché à l’île d’Oléron où il passa une partie de son enfance. De plus,il y est enterré, dans la maison de ses grands-parents.

L’île a également connu des épisodes historiques mouvementés. En effet, en février 1625, c’est grâce à l’intervention du Duc de Guise qu’elle est libérée de l’emprise du chef de guerre huguenot Benjamin de Rohan, duc de Frontenay, baron de Soubise.
Et, c’est aussi l’un des derniers endroits libéré de l’occupation allemande. En effet, en avril 1945, grâce au débarquement de 8000 hommes du commandement du 158ème Régime d’Infanterie mené par le lieutenant-colonel René Babonneau.

 

Activités touristiques sur l’île

L’île d’Oléron regorge de petits endroits à découvrir.

Saint-Pierre d’Oléron est le centre économique, culturel et commercial de l’île. Situé sur la Place Gambetta, le Musée de l’île d’Oléron est un passage obligé pour ceux qui cherchent un certain dépaysement culturel.
Tout au long de l’année, les rues piétonnes sont animées tout comme le marché où l’on trouve les produits locaux faisant la renommée de l’endroit. La commune compte différents villages et s’étend d’est en ouest entre Saint-Georges d’Oléron au nord et Dolus d’Oléron au sud. Et, parmi ces villages, on citera notamment le fameux port de pêche de La Cotinière qui accueille quasi quotidiennement une centaine de chalutiers pour les criées.

En face de l’île de Ré, on retrouve Saint-Denis d’Oléron. L’endroit présente tous les avantages d’une station balnéaire actuelle, mais garde, fort heureusement, le charme authentique des villages oléronais historiques. Saint-Denis d’Oléron possède un patrimoine important et propose donc un large éventail d’activités : port de plaisance, plages, phare de Chassiron, musée, espaces naturels, commerces et marché.

L’île d’Oléron est parsemée de nombreux villages typiques comme Chaucre, situé au nord-ouest de Saint-Georges. On citera aussi Sauzelle, qui se trouve à l’est de Saint-Pierre, et que Pierre Loti avait singulièrement rebaptisé « le village des Sorciers » ainsi que Boyardville. Cette petite station balnéaire tient évidemment son nom du célèbre Fort Boyard, situé à quelques kilomètres à peine du large.

Le réseau cyclable de l’île d’Oléron est en expansion continue, le tout en mettant le territoire en valeur et en développant la mobilité durable et l’éco-tourisme. En 2014, il atteint ainsi plus de 130 km.

Visite de l’île d’Oléron et Fort Boyard

Le Fort Boyard, rendu célèbre aux yeux du grand public grâce à son jeu télévisé. Mais, malheureusement, il n’est pas accessible au public. Qu’à cela ne tienne. Il est possible de profiter d’une croisière au départ du continent en passant par l’île d’Oléron. L’occasion de se rapprocher au plus près du majestueux Fort, véritable vaisseau de pierre au milieu de l’eau.

Situé à mi-chemin entre les îles d’Aix et d’Oléron, le Fort Boyard avait, historiquement, un rôle protecteur de la rade de l’île d’Aix et de l’arsenal royal de Rochefort. Les dimensions du Fort sont impressionnantes : 68 mètres de long, 32 de large et 20 de haut. A la fin du second empire, il fut réaffecté en prison destinée aux soldats Prussiens et Autrichiens. La visite de Fort Boyard passer par l’île d’Oléron.

 

L’île d’Oléron et la culture des huîtres

Mais la véritable perle de l’île d’Oléron, c’est bien évidemment l’huître ! Le bassin de Marennes-Oléron est une aire de production ostréicole. Mais aussi une région naturelle de la Charente-Maritime, s’étend sur plus de 30 km² entre les estuaires de la Charente et de la Gironde. Mais aussi sur une partie de l’île d’Oléron. La renommée de ses huîtres dépasse largement les frontières du pays. Les anciens marais salants ont été reconvertis en « claires », des bassins d’affinages destinés à ostréiculture. Les huîtres du bassin de Marennes-Oléron y acquièrent leur goût et leur texture particulière sous l’action de la navicule bleue, une algue microscopique.
Il ne reste plus qu’à déguster.

Que ce soit via sa culture, son tourisme, son patrimoine ou ses mets d’exceptions qui en font une destination privilégiée, l’île d’Oléron porte très bien son sobriquet de lumineuse.

Lors de votre visite de Fort Boyard depuis Fouras, vous passerez par l’île d’Oléron.

 

Détails
  • Superficie : 174 km²
  • Localisation: golfe de Gascogne (Océan Atlantique)
  • Région: Nouvelle Aquitaine
  • Département: Charente Maritime
  • Archipel: Archipel Charentais